Comment jouir et faire un bon usage de la vie I WILKENS CETOUTE

Comment jouir et faire un bon usage de la vie? WILKENS CÉTOUTE

                    Quel est le but de la vie? Que doit-on faire pour donner un sens à sa vie? Vaut-elle tant d’efforts?

WILKENS--BADGE
Pasteur à l’Eglise MEBSH de                   cote plage , Haiti

Autant de questions que se posent plus d’un qui s’acharnent à trouver le bonheur, le bien-être sur cette terre qui après tant d’expériences s’arrêtent pour s’interroger sur la vie. Il s’évertue à mener une vie juste, à travailler avec acharnement, à goûter à tous les petits plaisirs, tous les charmes de la vie, à profiter du progrès des nouvelles technologies de temps modernes, côtoyer les célébrités, les gloires de ce monde, courir de gala en réception, de réunion de conseil en signature de contrat, à amasser des richesses, les trésors de la terre pour finir avec coup de déception d’amertume, de regret, de dépression et j’en passe. Est-ce donc tout cela la vie que nous menons sous le soleil? N’y a-t-il pas moyen d’en donner un sens fondamental et d’en profiter à bon escient? A travers ce livre le roi Salomon exprime la futilité des tentatives de l’homme de trouver la satisfaction loin de Dieu sous le soleil et essaie de conseiller la sagesse aux vivants de ce monde.

La vie est vue comme une partie de plaisir

Tout est vanité résume l’Ecclésiaste face aux tentatives de l’homme de jouir sa vie, profiter du bon vieux temps, de goûter aux dernières sensations du monde. Le monde aborde la vie en des termes qui relèvent souvent de profits ou de pertes sans se soucier du lendemain dont il ne pourra pas s’échapper. La philosophie épicurienne « Carpe Diem » « profitez du jour présent » encourage l’homme à placer le plaisir dans la vie comme une opportunité à saisir sans se soucier de l’esprit des interrogations sur l’existence en y prenant du bon temps. L’homme se place alors devant un défi : faire un peu plus chaque jour pour survivre, surpasser ses rivaux, exceller dans la lutte compétitive, pourtant se voit-il vite rattrapé par le dégoût, les contraintes journalières, les exigences par çi, les obligations par là et gère une crainte inouïe de se voir dépasser par les autres. « L’homme est un roseau pensant » dit Pascal. Il essaie toujours de donner une réponse à sa condition donc à la vie. Il a un besoin irrésistible de donner une raison à son existence, de se donner une raison de vivre de sa propre loi, de marquer son passage sur terre. La nature, avec tous ses dons, est là pour que nous en jouissions. C’est pour cela que tout existe. Comme devant un dilemme où il fallait trouver une réponse, la vie apparaît frustrante et dépourvue de sens.

Une invitation à jouir de la vie selon Dieu

En dépit de tout, l’Ecclésiaste encourage tout un chacun à jouir sa vie. Il s’agit de jouir de la vie sans commettre de péché. Cet appel à l’équilibre assure que la joie n’est pas un abandon inconscient et mauvais, le véritable plaisir s’expérimente dans la foi et l’obéissance, car comme l’a répété Salomon, nous ne pouvons recevoir la satisfaction que comme un don de Dieu. (Ecc. 12 :1) Ce n’est pas une recommandation à un laisser aller qui mènerait à une pratique effrénée et endémique du péché (Ecc. 8 :15) mais l’accent est mis sur la décision de jouir de la vie malgré l’injustice environnementale, (Ecc. 2 :24). Les quêtes terrestres ne sont d’aucun profit lorsqu’elles sont considérées comme le but principal de la vie mais bon lorsqu’elles sont menées au bon moment et au bon endroit.

L’ignorance de la nécessité de bien utiliser le temps présent encourage l’homme à ne considérer que le jour qu’il voit. Le juste comme l’insensé profite du même sort, donc aucune exigence de se soucier de la durée de sa vie démesurément. La Bible nous exhorte à être en alerte en vivant une vie continuellement sous le regard de Dieu (Ecc. 10 :14; 11 :6a). Elle nous exhorte à bien compter nos jours afin d’en bien faire bon usage, à avancer chaque jour un pas à la fois en réfléchissant bien et avec sagesse (Ecc. 11 :1; 9 : 12). L’homme doit toujours se rappeler que Dieu a le contrôle de tout. Il doit profiter pleinement de son enfance, de sa jeunesse, car la vie passe vite, et se souvenir qu’il appartient à Dieu et donc doit le servir dès le début de sa vie (Ecc. 9 : 9-10; 12 : 2-3). Ce qu’on appelle joie de vivre ne peut être qu’un don de Dieu car il y met la joie.

Leçon de l’Ecclésiaste

Le roi Salomon se trouvait dans l’impossibilité de découvrir les contours de l’activité de Dieu. Il se demandait quel avantage revient-il à l’homme de toute la peine qu’il se donne (Ecc. 1 :3)? Chaque jour de notre existence, les bienfaits quotidiens, le travail et tout ce qu’il offre doit être perçue comme un cadeau de Dieu. Notre objectif, nos ambitions terrestres ne doivent être recherchés comme une fin en soi mais doivent être pris en tenant compte de la crainte du jugement de Dieu pour nous maintenir dans les sentiers de l’obéissance et nous aider à grandir dans la foi. Quelque soit la quantité de nos richesses intellectuelles, matérielles, sociales si nous recherchons la satisfaction loin de Dieu, nous mèneront une vie futile, fugace, pareille à une vapeur qui parait pour un temps Jacques4 :14.

Aristote S. Onassis, milliardaire grec, sillonnait les mers avec ses pétroliers géants, voyage à bord de sa flotte personnelle pour vendre ses produits, et vivait dans l’opulence, dans le luxe le plus extravagant, pour finir ses jours avec le divorce de sa femme, la mort de ses héritiers et voir tout l’héritage confié à une adolescente qui n’avait pas encore atteint sa majorité. Rien n’était trop beau, trop grand pour lui, il a oublié pourtant d’accorder une juste place à Dieu. Autant d’acteurs et de célébrités blasés traînant leur ennui dans tous les palaces, qui vivent sous les projecteurs dont leur vie ne rime à rien sinon qu’à un agenda d’événements mondains rempli depuis un an à l’avance pour se suicider, se droguer à la fin sous les flashes, leurs enfants arrêtés pour braquage.

Un jeune employé d’une institution, d’apparence saine et bien mise, très masculin se voit attirer par un autre homme décide de vivre en couple avec lui. Il trouve qu’il n’a pas été cherché sa situation, qu’il s’accommode assez bien. Il s’en fou des risques des maladies sexuellement transmissibles et se voit hypocrite si, pour les beaux yeux de la société, il accepterait de fonder une famille avec une femme. Si Dieu le veut, il fera son possible pour l’arracher de sa situation mais il ne peut rien tellement il s’acclimate. Parfois, il a le dégoût de la vie. Il se cache toujours et ne peut pas planifier pour demain tellement il est incertain. L’homme sage fait un meilleur usage de la vie. Il ne se soustrait pas à la réflexion et la mise en question de ses décisions (Ecc. 2 : 3-23)

Des espoirs fallacieux et illusoires occupent souvent nos esprits et nous empêchent de profiter grandement de la vie et du vrai bonheur. A coté de la jouissance que le monde peut nous apporter nous devons trouver une occupation qui soit valable. La manière dont l’homme peut accepter la vie sous le soleil avec ses dons et ses déboires, ses apparentes contradictions et ses injustices, c’est de le recevoir de la main de Dieu. Il n’y a ni scepticisme, ni pessimisme mais foi. La foi a toujours affirmé que toutes choses seraient absurdes si leur signification se bornait à leur fonction et à leur place au sein de l’univers apparent. L’Ecclésiaste sait que nous vivons par la foi et non par la vue Ecc. 8 :12; 3 :18. Salomon nous exhorte en soulignant la nécessité de craindre Dieu et d’observer ses préceptes Ecc. 12 : 16,16 car refuser de prendre Dieu et sa parole au sérieux, c’est se condamner soi même à vivre la vie la plus vaine qui soit. En percevant la vie comme un cadeau de Dieu, un don qu’on doit chérir, nous mèneront une vie abondante. Jean 10 : 10.

Wilkens Cétoute I  www.familleauquotidien.org

FacebookTwitterGoogle+EmailPrintPartagez

Andrew Wommack – Jésus, enseignant et sauveur I Enseignemoi.com

barre-de-separation-famille

Ce texte est tiré du site ENSEIGNEMOI.COM

ANDREW-BADGELe même problème existe aujourd’hui. Des millions de personnes de l’église essaient de mener une vie sainte, mais ne disposent pas d’une véritable foi en Jésus comme leur Sauveur. S’ils devaient se tenir devant Dieu et qu’Il leur demandait ce qu’ils avaient fait pour mériter le salut, ils commenceraient immédiatement à raconter tous leurs actes de sainteté comme la fréquentation de l’église, les reçus de dons, etc. En dépit de la qualité de leurs bonnes actions comparées à d’autres, ils n’atteignent jamais le standard parfait de Dieu. La seule réponse à cette sorte de question qui nous accorderait l’entrée au ciel serait de dire, « ma seule réclamation au salut est la foi en Jésus comme mon Sauveur.» Laissez-le être l’objet de votre foi aujourd’hui. Il est tout ce que vous avez besoin.

LIRE-LA-SUITE

“Mieux connaitre l’auteur”sur enseignemoi.com

barre-de-separation-famille

Vendredi Famille


VALERY--BADGEVendrediFamille est une émission d’éveil, qui attise votre votre attention en vous incitant à réfléchir sur certaines questions se rapportant à la famille.

Au lieu de répondre aux questions, nous préférons en poser. Nous relatons ce que nous voyons, les expériences vécues et ce qui est écrit dans les livres.

Ce que nous proposons ne sont pas imposés ou infaillibles, s’ils ne proviennent de la Bible.

                                                            Nous croyons que la Bible est la Parole de Dieu et ce sont les familles qui suivent les principes de la Bible qui réussissent.

Ecrivez – nous : primary mail getvendredifamille@gmail.com

Red Phone 509 3 801 06 36


” Votre relation avec Dieu” I JHON ROOS

Lu-POUR-VOUS
Des articles pour l’édification de votre vie spirituelle en christ.

LOGO TOP CHRETIEN

Votre relation avec Dieu  I  Jhon Roos du Top chrétien


“L’Éternel parla à Moïse, et dit : Donne cet ordre aux enfants d’Israël, et dis-leur : Vous aurez soin de me présenter, au temps fixé, mon offrande, l’aliment de mes sacrifices consumés par le feu, et qui me sont d’une agréable odeur.” Nombres 28.1-2

Dieu nous a préparé un très grand nombre de richesses merveilleuses. Mais pour les recevoir, nous devons avoir une relation personnelle et intime avec lui. Nous devons passer du temps avec lui dans la prière, nous rapprocher de lui, rechercher davantage sa volonté, et être de plus en plus en harmonie avec son Esprit. Si nous pratiquons tout cela, nous recevrons de plus en plus de discernement et d’intelligence. Mais souvenons-nous que sa Parole n’est pas un sujet à discussion. Il s’agit de la Parole du Dieu tout-puissant.Père, je désire te connaître plus intimement.

Nous voyons ce principe clairement établi en Nombres 28. Au verset 2 de ce passage, les mots “me”, “mon” et “mes” sont utilisés quatre fois. Il ne s’agissait pas de n’importe quelle offrande. Dieu dit qu’il s’agissait de “mon offrande”. Il ne s’agissait pas d’une nourriture quelconque, c’était “l’aliment de mes sacrifices”. Cette offrande n’était pas destinée à n’importe qui ou n’importe quoi. Dieu dit de cette offrande que c’est à lui qu’elle devait être présentée. Toutes ces choses lui appartenaient en propre, et il n’y avait pas lieu d’en discuter. La suite sur Top chrétien 

Biographie de GINOU P. TAVERNE

Biographie de Ginou P.Taverne


Biographie de Ginou Pierre TAVERNE, Chantre et compositrice

Elle n’est pas encore connue du grand public chrétien. Ce n’est qu’une question de temps et d’opportunité. Ce n’est ni le talent, ni l’inspiration, ni la volonté et la vitalité sur scène qui manquent. Elle a tout pour devenir la prochaine Maggie Blanchard, Daphnée ou Fritza Denisé.

            Née le 1 novembre à Port-au-Prince, ingénieur en informatique, mariée depuis 5ans, mère d’une gentille princesse. Ginou Pierre TAVERNE  est le nom de cette nouvelle Chanteuse qui dans peu de temps charmera par la puissance et la présence de sa voix le cœur de milliers d’auditeurs, chrétiens ou non, petits et grands, jeunes et vieux.

            Ancien membre des comités de la Jeunesse des églises Maison de Refuge et Communion de la Manne Évangélique d’Haïti pendant plus de 10 ans. Elle est Fondatrice et Directrice Exécutif d’une organisation à but non lucratif « Récréation Haïti » destinée aux enfants et femmes vulnérables vivant en milieu rural (Organisation Humanitaire qu’elle dirige depuis 2008).

            Ginou Pierre TAVERNE souhaite Fonder un ministère d’adoration afin de prêcher l’évangile à travers la louange et l’adoration, partout dans le monde en commençant par Haïti. 2. Renforcer le ministère pour enfants « Récréation Haïti » dans les régions éloignées et plus vulnérable Du pays. 3. Renforcer le ministère avec les femmes et fonder un ministère avec les jeunes couples mariés —–

Ginou TAVERNE a Laissé  parler son humanité au profit du comité International de la Croix Rouge dans le cadre d’un projet humanitaire avec la sortie  en 2009 d’un vidéo clip Reflechi extraite de l’AlbumImamite an premye. Cela ne nous fera aucun mal d’auditionner cette magnifique plaidoirie sur le respect de la vie et de l’autre TAVERNE. Cette vidéo est disponible sur la page face book de récréation Haïti

Avec deux tests presing « Souffle sur moi et Volonté » sortis en 2011 GINOU veut déposer sa marque de chanteuse et compositrice talentueuse dans le monde musical chrétien Haïtien. Le premier titreSouffle sur moi est un texte bien travaillé et bien inspiré. La mélodie est captivante, les paroles sensées, la voix appropriée Ginou taverne veut nous inviter à attirer quotidiennement le souffle de Dieu sur nous pour nous maintenir en vie et conserver notre bonne relation avec lui. Quand le passé nous tenaille, Quand l’avenir semble incertain, le souffle divin nous assure des jours meilleurs. Et On ne peut toujours compter que sur lui pour venir à bout de nos inquiétudes.

Volonté w est le deuxième titre de ce démo que Ginou nous a si gentiment transmis. Ginou décrit sur papier et exprime par la musique sa détermination à marcher dans la volonté de Dieu. Selon elle, restez dans la volonté de Dieu est la seule garantie d’une vie de bénédiction.

En Décembre 2012, l’album RECOMMENCER de GINOU TAVERNE est enfin sorti avec une dizaine de titre les uns plus intéressant que les autres.

            Il faut saluer la présence de Jean Enock Louis, Romy Laguerre, Willine Bazile et Phare Barreau Louis sur ce laser de Ginou TAVERNE qui promet déjà de faire un carton.

La voix de Ginou Taverne envahira dans peu de temps encore toutes les stations évangéliques de la capitale. Ses musiques seront sur toutes les lèvres. Jeunes et vieux, petits et grands entonneront sans trop ambages les mélodies de Taverne et danseront avec un délicieux plaisir au rythme de la musiquede celle qui deviendra la prochaine Maggie Blanchard, Felina Backer ou Daphnée Pierre Léopold. L’album sera bientôt disponible chez le disquaire le plus proche de chez vous…….

Ginou, déterminée et inspirée, saura remplir avec facilité le rôle de tout chantre chrétien, louer le Dieu vivant et vrai et bénir des centaines de milliers de gens de différents horizons et confessions religieuses par la musique sacrée.

Yacinthe Amos

Rédacteur

Communicateur social

Administrateur du site internet  / Familleauquotidien.org

Vous êtes destiné à la bénédiction ! Top chrétien

Vous êtes destiné à la bénédiction ! Top chrétien

“Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.” Éphésiens 2.10 

Vous êtes destiné à la bénédiction ! Vivez-vous la bonne vie que Dieu a préparée pour vous ?

Votre foi active les plans de Dieu pour votre vie.

Tout ce dont vous avez besoin pour vivre en vainqueur est déjà en vous par la puissance du Saint-Esprit. Des graines de réussite ont été semées en vous qui croyez. Des bénédictions sont en réserve pour vous.Si vous êtes en accord avec Dieu dans vos pensées, vos attitudes, vos paroles et vos actes, vous serez en position de jouir de toutes ses bénédictions spirituelles.

Faites le choix de commencer votre journée en proclamant ce que Dieu déclare à votre sujet et dites : “Je suis béni. Je suis prospère. Je suis fort et en bonne santé. La faveur de Dieu est sur moi. Toute arme forgée contre moi restera sans effet. Je suis la tête et non la queue, toujours élevé et jamais abaissé.”

Cher ami, lorsque vous vous exprimez ainsi, les cieux vous entendent. Votre foi active les plans de Dieu pour votre vie. Des anges sont dépêchés pour vous ! Des bénédictions libérées ! Avant que vous ayez eu le temps de vous en rendre compte, vous menez la vie abondante qu’il vous a promise et vous entrez dans la destinée bénie qu’il tient en réserve pour vous !

Une prière pour aujourd’hui

Père céleste, merci parce que tu m’aimes et que tu veux me bénir. Je choisis de proclamer ta vérité sur ma vie, afin que je puisse être tout ce que tu m’as appelé à être. Je t’honore aujourd’hui et à jamais. Au nom de Jésus. Amen.

Trouvez son Conjoint , Jean Valéry Vital Herne

CUBE-FAMILLE-AU-QUOTIDIEN
Famille au quotidien , l’ami de votre Famille

3c, WeddingTrouver un conjoint est source de tension. Cela suscite toutes sortes de pensées et de sentiments chez les hommes et les femmes. Plus d’un voudrait trouver un partenaire, une âme sœur pour vivre la vie dans sa plénitude. Quelqu’un qui partage une même vision de la vie, qui a des valeurs et objectifs qui leur sont similaires. Trouver un conjoint peut représenter un exercice stressant, fatiguant, parfois désespérant, tandis qu’il semble que l’on ne va pas trouver le prototype d‘homme et de femme que l’on désire.

Ce stress est encore plus intense au sein de l’église où les valeurs sont très différentes de celles du monde. De plus, les nombreux cas de divorces dans la communauté des saints et la froideur des relations conjugales découragent ceux qui explorent à distance le mariage.

Beaucoup se demandent comment choisir un conjoint et s’assurer d’une bonne relation conjugale?

En Genèse 24 nous trouvons certaines réponses à cette question épineuse, lorsqu’un père est en quête d’une épouse pour son fils.

Jean Valéry Vital Herne 


Comment jouir et faire un bon usage de la vie, Wilkens Cetoute

Comment jouir et faire un bon usage de la vie


wilkensWilkens CETOUTE, Sociologue de formation, théologien et agent de marketing. Père de deux enfant et mari d’une seule femme. Il est un chétien évangélique et lutte pour une bonne formation des leaders évangéliques et une bonne gestion administrative des églises protestantes d’Haïti. Il est le président de l’ILC (Institut de Leadership et de Créativité).


Comment jouir et faire un bon usage de la vie? Quel est le but de la vie? Que doit-on faire pour donner un sens à sa vie? Vaut-elle tant d’efforts?

Autant de questions que se posent plus d’un qui s’acharnent à trouver le bonheur, le bien-être sur cette terre qui après tant d’expériences s’arrêtent pour s’interroger sur la vie. Il s’évertue à mener une vie juste, à travailler avec acharnement, à goûter à tous les petits plaisirs, tous les charmes de la vie, à profiter du progrès des nouvelles technologies de temps modernes, côtoyer les célébrités, les gloires de ce monde, courir de gala en réception, de réunion de conseil en signature de contrat, à amasser des richesses, les trésors de la terre pour finir avec coup de déception d’amertume, de regret, de dépression et j’en passe. Est-ce donc tout cela la vie que nous menons sous le soleil? N’y a-t-il pas moyen d’en donner un sens fondamental et d’en profiter à bon escient? A travers ce livre le roi Salomon exprime la futilité des tentatives de l’homme de trouver la satisfaction loin de Dieu sous le soleil et essaie de conseiller la sagesse aux vivants de ce monde.

La vie est vue comme une partie de plaisir

 Tout est vanité résume l’Ecclésiaste face aux tentatives de l’homme de jouir sa vie, profiter du bon vieux temps, de goûter aux dernières sensations du monde. Le monde aborde la vie en des termes qui relèvent souvent de profits ou de pertes sans se soucier du lendemain dont il ne pourra pas s’échapper. La philosophie épicurienne « Carpe Diem » « profitez du jour présent » encourage l’homme à placer le plaisir dans la vie comme une opportunité à saisir sans se soucier de l’esprit des interrogations sur l’existence en y prenant du bon temps. L’homme se place alors devant un défi : faire un peu plus chaque jour pour survivre, surpasser ses rivaux, exceller dans la lutte compétitive, pourtant se voit-il vite rattrapé par le dégoût, les contraintes journalières, les exigences par çi, les obligations par là et gère une crainte inouïe de se voir dépasser par les autres. « L’homme est un roseau pensant » dit Pascal. Il essaie toujours de donner une réponse à sa condition donc à la vie. Il a un besoin irrésistible de donner une raison à son existence, de se donner une raison de vivre de sa propre loi, de marquer son passage sur terre. La nature, avec tous ses dons, est là pour que nous en jouissions. C’est pour cela que tout existe. Comme devant un dilemme où il fallait trouver une réponse, la vie apparaît frustrante et dépourvue de sens.

 Une invitation à jouir de la vie selon Dieu

En dépit de tout, l’Ecclésiaste encourage tout un chacun à jouir sa vie. Il s’agit de jouir de la vie sans commettre de péché. Cet appel à l’équilibre assure que la joie n’est pas un abandon inconscient et mauvais, le véritable plaisir s’expérimente dans la foi et l’obéissance, car comme l’a répété Salomon, nous ne pouvons recevoir la satisfaction que comme un don de Dieu. (Ecc. 12 :1) Ce n’est pas une recommandation à un laisser aller qui mènerait à une pratique effrénée et endémique du péché (Ecc. 8 :15) mais l’accent est mis sur la décision de jouir de la vie malgré l’injustice environnementale, (Ecc. 2 :24). Les quêtes terrestres ne sont d’aucun profit lorsqu’elles sont considérées comme le but principal de la vie mais bon lorsqu’elles sont menées au bon moment et au bon endroit.

L’ignorance de la nécessité de bien utiliser le temps présent encourage l’homme à ne considérer que le jour qu’il voit. Le juste comme l’insensé profite du même sort, donc aucune exigence de se soucier de la durée de sa vie démesurément. La Bible nous exhorte à être en alerte en vivant une vie continuellement sous le regard de Dieu (Ecc. 10 :14; 11 :6a). Elle nous exhorte à bien compter nos jours afin d’en bien faire bon usage, à avancer chaque jour un pas à la fois en réfléchissant bien et avec sagesse (Ecc. 11 :1; 9 : 12). L’homme doit toujours se rappeler que Dieu a le contrôle de tout. Il doit profiter pleinement de son enfance, de sa jeunesse, car la vie passe vite, et se souvenir qu’il appartient à Dieu et donc doit le servir dès le début de sa vie (Ecc. 9 : 9-10; 12 : 2-3). Ce qu’on appelle joie de vivre ne peut être qu’un don de Dieu car il y met la joie.

 Leçon de l’Ecclésiaste

Le roi Salomon se trouvait dans l’impossibilité de découvrir les contours de l’activité de Dieu. Il se demandait quel avantage revient-il à l’homme de toute la peine qu’il se donne (Ecc. 1 :3)? Chaque jour de notre existence, les bienfaits quotidiens, le travail et tout ce qu’il offre doit être perçue comme un cadeau de Dieu. Notre objectif, nos ambitions terrestres ne doivent être recherchés comme une fin en soi mais doivent être pris en tenant compte de la crainte du jugement de Dieu pour nous maintenir dans les sentiers de l’obéissance et nous aider à grandir dans la foi. Quelque soit la quantité de nos richesses intellectuelles, matérielles, sociales si nous recherchons la satisfaction loin de Dieu, nous mèneront une vie futile, fugace, pareille à une vapeur qui parait pour un temps Jacques4 :14.

 Aristote S. Onassis, milliardaire grec, sillonnait les mers avec ses pétroliers géants, voyage à bord de sa flotte personnelle pour vendre ses produits, et vivait dans l’opulence, dans le luxe le plus extravagant, pour finir ses jours avec le divorce de sa femme, la mort de ses héritiers et voir tout l’héritage confié à une adolescente qui n’avait pas encore atteint sa majorité. Rien n’était trop beau, trop grand pour lui, il a oublié pourtant d’accorder une juste place à Dieu. Autant d’acteurs et de célébrités blasés traînant leur ennui dans tous les palaces, qui vivent sous les projecteurs dont leur vie ne rime à rien sinon qu’à un agenda d’événements mondains rempli depuis un an à l’avance pour se suicider, se droguer à la fin sous les flashes, leurs enfants arrêtés pour braquage.

Un jeune employé d’une institution, d’apparence saine et bien mise, très masculin se voit attirer par un autre homme décide de vivre en couple avec lui. Il trouve qu’il n’a pas été cherché sa situation, qu’il s’accommode assez bien. Il s’en fou des risques des maladies sexuellement transmissibles et se voit hypocrite si, pour les beaux yeux de la société, il accepterait de fonder une famille avec une femme. Si Dieu le veut, il fera son possible pour l’arracher de sa situation mais il ne peut rien tellement il s’acclimate. Parfois, il a le dégoût de la vie. Il se cache toujours et ne peut pas planifier pour demain tellement il est incertain. L’homme sage fait un meilleur usage de la vie. Il ne se soustrait pas à la réflexion et la mise en question de ses décisions (Ecc. 2 : 3-23)

Des espoirs fallacieux et illusoires occupent souvent nos esprits et nous empêchent de profiter grandement de la vie et du vrai bonheur. A coté de la jouissance que le monde peut nous apporter nous devons trouver une occupation qui soit valable. La manière dont l’homme peut accepter la vie sous le soleil avec ses dons et ses déboires, ses apparentes contradictions et ses injustices, c’est de le recevoir de la main de Dieu. Il n’y a ni scepticisme, ni pessimisme mais foi. La foi a toujours affirmé que toutes choses seraient absurdes si leur signification se bornait à leur fonction et à leur place au sein de l’univers apparent. L’Ecclésiaste sait que nous vivons par la foi et non par la vue Ecc. 8 :12; 3 :18. Salomon nous exhorte en soulignant la nécessité de craindre Dieu et d’observer ses préceptes Ecc. 12 : 16,16 car refuser de prendre Dieu et sa parole au sérieux, c’est se condamner soi même à vivre la vie la plus vaine qui soit. En percevant la vie comme un cadeau de Dieu, un don qu’on doit chérir, nous mèneront une vie abondante. Jean 10 : 10.

Wilkens Cetoute / www.familleauquotidien.orgCUBE-FAMILLE-AU-QUOTIDIEN

 

Quand la confiance est brisée, famillejetaime.com

Quand la confiance est brisée,Patricia Stuart


QUAND LA CONFIANCE EST BRISEE ?
« La confiance se construit au fil des jours. Elle a besoin de temps pour croître mais elle peut être anéantie en quelques secondes. »
La confiance est à la base de chaque relation. Sans elle, peu de choses peuvent se faire dans nos familles.

Le doute, la suspicion, la peur, la méfiance, l’insécurité et la déception s’installent tour à tour. Tout cela détruit peu à peu nos relations entre conjoints ou avec nos enfants. Quel dommage !

Dire à son conjoint, à un ami ou à un enfant quelque chose et ne pas le faire équivaut à trahir sa confiance.
Il est important d’être constant dans les différents domaines de notre vie pour réussir à susciter la confiance des autres. (Finances, sexuel, paroles…)
« Or en fin de compte, que demande-t-on à des intendants ? Qu’ils accomplissent fidèlement la tâche qui leur a été confiée. » I Corinthiens 4 :2


Lire la suite sur famillejetaime.com

L'ami de votre famille

Pour vos habillages radio, rédaction et production de spots Pub audio faites appel Mavoixoff 2.0 I phones : 509 3704 08 95Messages